Fange + Pencey Sloe + Yurodivy

date

Date

15 Mar 2024

Heure

20h00
style / genre
Sludge
Lieu de l'évènement
La Maison Bleue
3 rue de guebwiller, Strasbourg, France
à propos de

FANGE

Forgé autour d’obsessions partagées pour les esthétiques austères et les sonorités abrasives, le son de FANGE n’a jamais cessé d’évoluer depuis les débuts du groupe en 2013, transcendant leurs racines sludge avec des influences death metal puis industrielles. Une singularité affirmée avec un virage soudain vers les boites à rythmes fin 2019. La première partie de la pandémie aura permis au groupe breton d’explorer ce nouveau langage avec une série de sorties remarquées (“Pudeur”, “Poigne” et “Pantocrator”), la seconde sera volontairement passée sous les radars, pleinement dédiée à leur évolution suivante.
Le résultat apparaît sous la forme de “Privation”, leur quatrième album. 40 minutes pour sept titres, où le désormais quartet affine encore sa vision : délivrer des titres plus directs et expressifs, sans pour autant sacrifier l’urgence qui a fait leur identité. Le groupe n’hésite pas à contrebalancer ses tendances les plus bruitistes avec des éléments plus nuancés et des guitares claires héritées du post-punk. Dans le même esprit, les voix se font plus versatiles, tandis que le travail sur la production et le sound design révèle de nouveaux détails avec chaque écoute. Dans une discographie déjà dense, “Privation” s’impose comme un implacable tour de force.
https://fange.bandcamp.com/album/privation

PENCEY SLOE

Qui suis-je? C’est la question essentielle que Pencey Sloe explore dans leur dernier album “Neglect”. Les Dreamgazer parisiens ont dédié leur album entier à la question de l’identité. Diane Pellotieri, la compositrice principale du projet a pu pousser plus loin sa collaboration avec le nouvea batteur Clément Hateau.

Le résultat de ce renouvellement est un son plus mature et complexe. Alors que le groupe continue sur sa voie pleine de paysages cinématographiques et de belles couleurs psychédéliques, il n’hésite pas à plonger dans des sphères plus sombres. La balance parfaite entre le voix de Diane et les textures de guitares créent un monde sonore qui leur est propre.

Les collaboration avec Justin Broadrick (Godflesh, Jesu) et Neige (Alcest) viennent enrichir cet album en permettant au groupe de collaborer avec 2 influences majeures.
https://penceysloe.bandcamp.com

YURODIVY

Depuis 2020 et la sortie de l’album Tell Me When The Party’s Over, co-poduit par 8 labels et orienté vers un post-hardcore alliant brutalité foide et contre-points délicats, YURODIVY a connu différentes phases de création.

La quasi impossibilité pendant près de 2 ans d’organiser des concerts a empêché le groupe d’assouvir son besoin de monter sur scène  C’est pourquoi les musiciens ont choisi d’explorer de nouvelles directions et de s’entourer d’artistes venant d’autres univers. Ce travail a engendré une musique plus conceptuelle, accueillant des nappes de synthés, des envolées de cuivres et des ambiances jazzy, et s’est concrétisé par  la sortie d’un disque en 2021 signé par 9 musiciens.

Parallèlement, les 3 musiciens composant le noyau dur de YURODIVY ont également participé à l’album Ki de l’artiste électro Sonic Area.

Et c’est en 2022 que redémarre une phase de composition en trio, qui permet d’aller à l’essentiel tout en restant imprégnés des fruits du travail passé. Celle nouvelle dynamique est axée vers la scène, car c’est là que le groupe souhaite maintenant s’exprimer pleinement.

 

présenté par
La Maison Bleue / Dirty8